Foire aux questions sur la réduction des dettes

La première étape pour lutter contre l’endettement consiste à déterminer où vous dépensez votre argent. Si vous avez en tête un moyen efficace de cesser d’augmenter vos dettes et que vous prenez immédiatement des mesures pour réduire vos dépenses, vous pourriez être en mesure de reprendre la maîtrise de votre situation financière par vous-même. Toutefois, si vos difficultés financières persistent, un syndic de MNP peut, au cours de notre consultation confidentielle gratuite, vous proposer diverses options, comme la proposition de consommateur et la faillite, ou vous mettre en relation avec une société de consultation en crédit.

La proposition de consommateur s’adresse aux particuliers qui sont en mesure de verser des paiements à leurs créanciers (sur une base mensuelle ou forfaitaire), mais qui doivent modifier leurs modalités de paiement actuelles. La proposition de consommateur peut modifier les modalités de paiement (remboursement sur une période maximale de 5 ans) et le montant global que vous êtes tenu de verser. La faillite est un processus officiel visant à libérer un particulier de ses dettes envers ses créanciers non garantis. La faillite fait reculer votre cote de crédit au niveau le plus bas (R9), alors qu’une proposition de consommateur a une moins grande incidence sur votre cote (R7). Pour une explication plus détaillée de chaque processus, visitez la section Solutions d’allégement de la dette de notre site Web.

La faillite n’est pas la seule option. De nombreuses solutions, entre autres la proposition de consommateur, peuvent être envisagées. Communiquez avec MNP dès aujourd’hui pour discuter de vos options avec un syndic.

  • On saisit mon salaire pour payer mes dettes.
  • J’ai peur de répondre au téléphone, car il pourrait s’agir d’un agent de recouvrement.
  • Mes créanciers menacent de me poursuivre, de reprendre possession de mes biens personnels ou d’embaucher une agence de recouvrement pour avoir leur argent.
  • J’emprunte de l’argent pour les dépenses du ménage auprès de mes amis et de ma famille afin de me dépanner jusqu’à mon prochain chèque de paye.
  • Un mois, je paie un créancier, puis le mois suivant, j’en paie un autre parce que je n’ai pas assez d’argent pour les payer tous les deux.
  • Mes problèmes financiers nuisent à ma santé, à mon travail ou à mon mariage.
  • Je dépasse ma limite de dépenses ou j’utilise mes cartes de crédit par nécessité plutôt que par commodité.
  • Je ne verse que le paiement minimal sur le solde de mes cartes de crédit.
  • Je reçois des lettres de rappel à propos des comptes en souffrance.
  • Au moins une entreprise de services publics me prive de service parce que je n’acquitte pas mes factures.
  • Je consacre au moins 20 % de mon salaire net au remboursement de mes emprunts et de mes cartes de crédit.
  • Je paie des taux d’intérêt trop élevés ou des frais de service parce que je ne règle pas mes factures à temps.
  • Je renégocie en ce moment mes emprunts pour réduire mes coûts mensuels ou je veux obtenir un prêt de consolidation de dettes pour payer de vieilles factures et quelques nouvelles factures.
  • J’ai contracté au moins un prêt sur salaire.

L’insolvabilité est un terme officiel en droit de la faillite. Si vous êtes insolvable, cela signifie que la valeur de vos obligations, c’est-à-dire de vos dettes, dépassent celle de vos biens. Vous êtes aussi considéré comme insolvable si vous ne parvenez pas à payer vos dettes en temps voulu.

Une dette garantie est directement liée à un bien qu’un prêteur peut saisir si vous ne faites pas les paiements qui s’y rattachent. Par exemple, une hypothèque est considérée comme un prêt garanti, votre maison étant le bien auquel elle se rattache. Si vous ne faites pas vos versements hypothécaires, votre prêteur hypothécaire a le droit de reprendre votre maison et de la vendre pour payer votre dette. Si le produit de la vente d’un bien ne suffit pas pour régler votre dette, votre prêteur exigera d’habitude que vous payiez la différence. En règle générale, les dettes garanties incluent les emprunts pour votre maison (y compris les hypothèques de deuxième rang), les véhicules (autos, bateaux, véhicules récréatifs, équipement, etc.) ou les prêts personnels pour lesquels un bien personnel est donné en garantie.

À l’inverse, les dettes non garanties ne donnent pas à vos créanciers le droit de saisir directement vos biens. Si vos paiements sont en retard, ils peuvent prendre d’autres mesures, comme saisir votre salaire, embaucher un agent de recouvrement ou vous menacer de poursuites. De plus, ils signaleront vraisemblablement l’arriéré de paiement à une agence d’évaluation du crédit, ce qui pourrait nuire à votre cote de crédit. Parmi les dettes non garanties, mentionnons les cartes de crédit, les prêts aux étudiants, les factures de téléphone et de câble, les services publics et les sommes dues aux gouvernements pour l’impôt sur le revenu.


Notre équipe de conseillers financiers vous expliquera vos options et vous aidera à trouver la solution qui vous convient le mieux.                Contactez-nous dès aujourd’hui pour une consultation gratuite et sans obligation.

DEMANDEZ UNE CONSULTATION
CONFIDENTIELLE ET GRATUITE

Nous nous engageons à maintenir la confidentialité des renseignements personnels que nous recueillons.

Le blogue de MNP sur l'endettement​

 

 

Établir son budget lorsqu’on est travailleur saisonnier
2017-05-16T15:00:00Z 5/16/2017 3:00:00 PM
Diane Vert
Dettes, impôts et options
2017-05-15T20:00:00Z 5/15/2017 8:00:00 PM
Bradley Milne
Maman, puis-je suivre ton conseil?
2017-05-12T14:00:00Z 5/12/2017 2:00:00 PM
Leah Drewcock
Jour de la Terre – Des habitudes écologiques bonnes pour le portefeuille
2017-04-21T19:00:00Z 4/21/2017 7:00:00 PM

TOUT VOIR