Des coûts cachés qui pourraient vous faire perdre des milliers de dollars par année

2020-10-29

Benoît Ouimet

Avez-vous l’impression parfois que, malgré vos efforts pour optimiser votre budget, réduire vos dépenses discrétionnaires et cesser les achats impulsifs, votre situation financière ne s’améliore pas? Le problème réside peut-être ailleurs. Certaines habitudes à la maison, souvent insidieuses, pourraient vous coûter entre 1 000 $ et 10 000 $ tous les ans.

Cessez de scruter vos finances à la loupe et regardons ensemble le coût réel de votre style de vie.

Services publics

Vous devriez consacrer environ 5 % de votre revenu mensuel aux services publics comme le gaz, l’eau et l’électricité, en supposant que ces services ne sont pas compris dans votre contrat de location ou votre convention de copropriété. Il vous en coûte plus cher que cela? Voici des situations courantes qui pourraient en être la cause. 

Portes, murs et fenêtres mal isolés (économies possibles : entre 100 $ et 700 $ par année)

Mettez la main devant vos portes, cadres de fenêtres, interrupteurs et plinthes et vérifiez si vous sentez un courant d’air froid. Dans l’affirmative, calfeutrez, isolez ou installez des bandes isolantes partout où l’air chaud (ou l’air froid si la pièce est climatisée) est susceptible de s’échapper.

!

Placez un bâtonnet d’encens devant les portes, les fenêtres, les prises de courant et les plinthes par lesquelles l’air chaud pourrait sortir. Si la fumée est aspirée vers l’ouverture, vous saurez qu’il y a une fuite.


Ampoules incandescentes ou halogènes (économies possibles : entre 100 $ et 250 $ par année)

Les ampoules à DEL engendrent des coûts beaucoup plus faibles et durent plus longtemps que les ampoules incandescentes, halogènes ou fluocompactes. De plus, leur coût ayant grandement diminué ces dernières années, vous ferez des économies plus rapidement que vous ne le croyez.

!

Vérifiez si des programmes de rabais pour consommation d’énergie verte sont offerts par votre municipalité et votre gouvernement provincial afin d’obtenir des remboursements sur vos achats d’ampoules à DEL.


Fuites d’eau (économies possibles : entre 100 $ et 250 $ par année)

La plupart des villes facturent les services d’approvisionnement en eau et de collecte des eaux usées. Les fuites d’eau peuvent donc occasionner des dépenses supplémentaires. Même un robinet qui coule à raison d’une goutte par seconde ou une fuite causée par une chaîne coincée sous le clapet de toilette peut finir par coûter cher.

!

Mettez du colorant alimentaire dans le réservoir de toilette. Vous saurez qu’il y a une fuite si l’eau dans la cuvette change de couleur quand vous tirez la chasse.


Lavage manuel de la vaisselle (économies possibles : 90 $ par année)

Vous croyez que vous économisez de l’eau en n’utilisant pas de lave-vaisselle? Sachez que le lavage de la vaisselle à la main consomme jusqu’à 80 litres d’eau par jour. Le lave-vaisselle, lui, n’en consomme que quatre par jour s’il n’est utilisé qu’une fois par semaine, ou deux dans le cas des modèles haute performance.

!

Il est inutile de rincer la vaisselle avant de la placer dans le lave-vaisselle. Videz tout simplement les restants dans le bac de compostage.

 


Lessive à l’eau chaude (économies possibles : 70 $ par année)

L’eau chaude compte pour 90 % de l’énergie consommée par une machine à laver. Le lavage à l’eau froide peut donc réduire votre facture d’électricité. La bonne nouvelle? Selon les experts, l’eau froide nettoie les vêtements aussi bien que l’eau chaude, en plus de prolonger leur durée de vie.

!

La plupart des experts s’accordent à dire qu’on peut porter un jean entre 5 et 10 fois avant de le laver. Autrement, vous ne faites que gaspiller de l’eau et du savon et user le tissu prématurément.


Charges fantômes (énergie vampire) (économies possibles : entre 100 $ et 200 $ par année)

De nos jours, peu d’appareils s’éteignent complètement; la plupart ne font que passer en mode veille. Les magnétoscopes numériques et les consoles numériques de câblodistribution en sont de parfaits exemples. Même éteints, ils consomment jusqu’à 70 % de l’énergie utilisée lorsqu’ils fonctionnent. Prenez garde également aux ordinateurs de bureau, aux écrans d’ordinateur, aux systèmes stéréo, aux consoles de jeux vidéo et à tout appareil muni d’un adaptateur CA.

!

Investissez dans des barres multiprises de qualité, dotées d’un interrupteur ou d’une protection contre les surtensions. Elles vous permettront d’éteindre vos appareils sans avoir à les débrancher et préviendront les dommages en cas de panne de courant.


Filtres du système de chauffage obstrués (économies possibles : entre 200 $ et 300 $ par année)

En plus de nuire à la qualité de l’air, un filtre bloqué en permanence peut vous frapper au portefeuille de deux façons : 1) plus d’énergie est nécessaire pour faire circuler l’air dans votre maison et 2) votre système de chauffage se détériore plus rapidement.

!

En changeant le filtre tous les deux à trois mois, vous maintiendrez la qualité de l’air, réduirez vos factures et n’aurez pas à payer de 4 000 $ à 5 000 $ si votre système devait rendre l’âme précocement.

Communications et divertissement

Téléphone filaire (économies possibles : entre 180 $ et 240 $ par année)

La plupart des forfaits de téléphonie mobile incluent les textos et les appels illimités, y compris les appels interurbains, et de nombreux téléphones intelligents permettent de faire des appels audio et vidéo au moyen du Wi-Fi. Vous disposez toujours d’un téléphone filaire? Il est peut-être temps de réfléchir à ce que vous pourriez faire de 15 $ à 20 $ de plus par mois.

!

Passez en revue vos frais de téléphonie mobile actuels et voyez si vous pourriez épargner en optant pour un forfait familial de partage de données.


Abonnement au câble (économies possibles : entre 300 $ et 750 $ par année)

Même si vous n’êtes pas prêt à vous départir du câble, vous pourriez faire de bonnes économies en éliminant les chaînes que vous ne regardez pas. Une décision récente d’un tribunal oblige les câblodistributeurs à offrir des options à la carte. Vous pouvez donc vous abonner uniquement aux chaînes de votre choix.

!

Pendant un mois, comparez l’utilisation du câble avec celle des autres abonnements pour chaque membre de votre ménage et déterminez quelles sont les chaînes que tout le monde regarde. Examinez ensuite la possibilité de choisir un forfait moins cher, voire d’annuler votre abonnement au câble.


Autres abonnements (économies possibles : entre 100 $ et 700 $ par année)

Les plateformes de diffusion en continu peuvent vous faire épargner gros, à condition de les utiliser. Passez en revue vos abonnements pour vérifier si : 1) vous avez souscrit certains d’entre eux automatiquement à l’échéance d’une période d’essai, 2) vous payez pour un service que vous n’utilisez pas et 3) certains d’entre eux offrent essentiellement le même produit (p. ex., Spotify et Apple Music).

!

Envisagez de choisir un forfait familial si vous êtes plusieurs à vivre sous le même toit. Bon nombre de ces forfaits permettent d’avoir plusieurs profils d’utilisateur pour une fraction du prix payé pour divers abonnements individuels, et ce, pour un service identique ou similaire.

 

Épicerie

Marques populaires (économies possibles : entre 200 $ et 250 $, par personne par année)

Le plus souvent, les marques maison sont fort abordables, et leurs produits sont comparables à ceux des marques populaires. En effet, les sociétés qui offrent des marques populaires produisent et emballent de nombreux produits génériques. La seule différence est l’étiquette.

!

Faites un test en aveugle entre des produits génériques et des produits populaires pour déterminer si la différence justifie le coût plus élevé. Le résultat pourrait vous surprendre.


Faire tous ses achats au supermarché (économies possibles : entre 125 $ et 250 $ par personne
par année)

Les épiceries et les marchés sont de bons endroits pour se procurer de la viande et des fruits et légumes frais de haute qualité. En revanche, certains de leurs produits sont plus chers, notamment les aliments non périssables et préemballés, plus abordables en ligne ou dans les magasins de rabais.

!

Comparez les prix d’articles courants avec ceux des mêmes produits vendus dans les magasins de rabais. Vérifiez aussi les produits offerts dans les clubs-entrepôts. Dans bien des cas, les économies réalisables dépassent le coût de l’abonnement.


Faire son épicerie sans liste ou sans planification (économies possibles : entre 300 $ et 450 $
par personne par année)

La liste d’épicerie et la planification des repas peuvent réduire vos dépenses, car elles permettent : 1) de réduire le temps passé à parcourir les allées sans savoir vraiment quoi acheter, 2) de diminuer la quantité d’articles que vous mettez impulsivement dans votre panier, 3) de faire durer vos provisions plus longtemps et 4) de manger moins souvent au restaurant. 

!

Cuisinez vos repas d’avance pour toute la semaine. En limitant ainsi les sorties au restaurant, vous ferez non seulement fondre votre tour de taille, mais vous engraisserez aussi votre portefeuille.


Ne pas faire de provisions sur les articles en solde (économies possibles : entre 200 $ et 500 $
par personne par année)

Vous n’avez pas besoin d’être un adepte inconditionnel du couponnage pour faire de grandes économies. Il vous suffit de surveiller les articles courants et de faire des réserves lorsqu’ils sont en solde.

!

Inscrivez-vous aux listes d’envoi des épiceries pour recevoir les circulaires et les bons de réduction de la semaine, et faites votre épicerie en conséquence.

Emprunt hypothécaire

Ne faire que les paiements mensuels sans profiter des options de remboursement accéléré
(économies possibles : entre 400 $ et 1 500 $ par année pour un emprunt hypothécaire de 25 ans)

Les options de remboursement accéléré augmentent les paiements de principal sur votre emprunt hypothécaire, ce qui réduit notablement les intérêts payés sur la durée de l’emprunt. Certes, il vous en coûte plus cher maintenant, mais vous investissez dans votre avenir.

!

Servez-vous d’un calculateur de remboursement hypothécaire (préférablement celui de l’institution qui vous a octroyé l’emprunt) pour déterminer si votre budget actuel vous permet de faire des paiements accélérés.


Assurance hypothèque (économies possibles : entre 150 $ et 350 $ par année)

Les assurances vie fournies par l’employeur ou par un tiers couvrent pour l’essentiel les mêmes éventualités que les assurances facultatives proposées par votre institution financière. De plus, les produits offerts par des tiers procurent d’ordinaire une meilleure couverture et des taux plus avantageux.

!

Consultez votre courtier d’assurance avant d’acheter une assurance habitation, une assurance auto ou une assurance vie. Ces professionnels vous aideront à trouver le meilleur taux possible, et ce, sans que vous ayez à payer, puisque leur commission est versée par l’assureur que vous choisirez.

En conclusion

Pourquoi faire des économies de bouts de chandelles quand vous pourriez épargner entre 500 $ et 9 500 $ par année? Avec ce joli magot, vous pourriez rembourser vos dettes, partir en vacances ou acheter quelque chose dont vous rêvez depuis longtemps. Vous pourriez aussi l’utiliser pour garnir votre fonds d’urgence ou de retraite.