Comment évaluer sa santé financière?

Comme la plupart des gens, vous allez probablement chez le médecin chaque année pour un examen médical. Pourquoi? Parce qu’un bon bilan de santé est synonyme de tranquillité d’esprit. Plus tôt vous repèrerez les problèmes potentiels comme l’hypertension artérielle ou un grain de beauté suspect, plus il est facile de les traiter.

Il est donc surprenant de constater que beaucoup d’entre nous font rarement le point sur leur santé financière. L’argent occupe une place importante dans nos vies. Elle peut être une source de stress ou de réconfort. Elle peut accroître notre qualité de vie, ou lui nuire considérablement. Nous sommes portés à ignorer notre bien-être financier jusqu’à ce que nous ayons de sérieux problèmes et ne soyons pas en mesure d’atteindre nos objectifs.

Le bien-être financier, c’est bien plus que la capacité à payer les factures mensuelles. Tout comme votre tension artérielle est un bon indicateur de votre risque de développer une maladie des années plus tard, les repères financiers suivants peuvent en dire long sur votre relation avec l’argent, aujourd’hui et dans les années à venir. 

Calcul de votre ratio d’endettement

Votre ratio d’endettement est une mesure du montant que vous devez à divers créanciers par rapport à vos revenus avant impôts pour un mois donné. Les prêteurs l’utilisent souvent pour évaluer votre risque de crédit. Il vous permet de vérifier notre niveau d’endettement.

Pour calculer votre ratio d’endettement, vous devez d’abord additionner tous vos paiements de dette et tous vos revenus mensuels, comme ci-dessous :

Dettes Somme Revenu brut Somme
Versement hypothécaire : 1 600 $ Revenu d’emploi : 5 000 $
Prêt-auto : 650 $ Prestation pour enfant : 790 $
Prêt étudiant :    250 $    
Carte de crédit : 85 $    
 Total : 2 585 $   Total : 5 790 $ 

 

Divisez ensuite le montant de vos paiements de dette par vos revenus (2 585 $ / 5 790 $), puis multipliez le résultat par 100. Nous obtenons un ratio de 45, ce qui signifie que 45 % des revenus mensuels sont consacrés au remboursement des dettes. 

Qu’est-ce qu’un ratio d’endettement raisonnable?
Il est habituellement possible d’obtenir un prêt hypothécaire si le ratio ne dépasse pas 45 %, mais la plupart des prêteurs préfèrent qu’il soit inférieur à 35 %. Le chiffre qui vous convient peut être encore plus bas si vous avez pour objectif de vous constituer un fonds d’urgence, d’épargner en vue de la retraite ou de cesser de vivre d’une paie à l’autre.

N’oubliez pas que le remboursement des dettes ne représente qu’une petite fraction de vos dépenses mensuelles. Plus votre ratio d’endettement est faible, plus il vous sera facile d’équilibrer votre budget et de l’adapter à votre style de vie.

Calcul de votre taux d’épargne

Le taux d’épargne mesure la part de vos revenus mensuels avant impôt que vous mettez de côté pour vos objectifs financiers à plus long terme. Il vous indique si vous êtes en voie d’atteindre la stabilité financière dans les années à venir ou si vous risquez d’avoir des difficultés financières et de dépendre du crédit. 

Pour calculer votre taux d’épargne, vous devez d’abord additionner tous les montants mensuels que vous consacrez à l’épargne et tous vos revenus mensuels, comme ci-dessous :

Épargne Somme Revenu brut Somme
Fonds d’urgence : 150 $ Revenu d’emploi : 5 000 $
Retraite (REER) : 200 $ Prestation pour enfant :  790 $
Épargne pour les vacances : 50 $    
 Total : 400 $ Total :
5 790$

Divisez ensuite le montant de votre épargne par vos revenus (400 $ / 5 790 $), puis multipliez le résultat par 100. Nous obtenons un taux de 6,9, ce qui signifie qu’un peu moins de 7 % des revenus mensuels sont consacrés à l’épargne.

Qu’est-ce qu’un taux d’épargne raisonnable?
La plupart des planificateurs financiers recommandent de répartir environ 20 % du votre revenu mensuel brut selon trois objectifs d’épargne distincts :

  • Retraite (12,5 %)
  • Imprévus financiers (5 %)
  • Dépenses importantes, p. ex., vacances, voiture ou mise de fonds hypothécaire (2,5 %)

Bien sûr, ces objectifs et votre capacité à les atteindre dépendront de divers facteurs, dont votre âge, votre budget (dettes, frais de subsistance, etc.) et vos économies actuelles. Vingt pour cent, c’est l’idéal, mais n’importe quel taux est mieux que rien.

Calcul de votre revenu discrétionnaire

Votre revenu discrétionnaire est le montant qu’il vous reste après le paiement de vos factures mensuelles et de vos dépenses courantes. C’est l’argent que vous pouvez dépenser à votre guise. En général, un revenu discrétionnaire élevé réduit le stress financier et accroît le sentiment de bien-être. 

Pour calculer votre revenu discrétionnaire, vous devez d’abord additionner toutes vos dépenses récurrentes et tous vos revenus mensuels, comme ci-dessous :

Factures et frais de subsistance Somme Revenu net Somme
Versement hypothécaire :             1 600 $ Revenu d’emploi : 3 800 $
Prêt-auto : 650 $ Prestation pour enfant :
790 $
Prêt étudiant : 
250 $    
Carte de crédit :
85 $    
Électricité et gaz :
250 $    
Épicerie :
550 $
   
Assurance :
180 $    
Frais bancaires :
15 $    
Impôt foncier : 120 $
 
Câble / Internet :
95 $
   
Téléphone cellulaire :
75 $    
Total : 3 870 $
Total :
4 590 $

Soustrayez ensuite vos frais de subsistance de vos revenus (4 590 $ - 3 870 $). Le revenu discrétionnaire de 720 $ que nous obtenons représente ce que la personne peut dépenser mensuellement pour les divertissements, l’entretien de la maison, les cadeaux et autres dépenses.

Qu’est-ce qu’un revenu discrétionnaire raisonnable?
Idéalement, votre revenu discrétionnaire devrait représenter de 20 à 30 % de l’ensemble de vos revenus mensuels. Cela vous permettrait de profiter de l’argent que vous avez durement gagné et vous laisserait suffisamment de marge de manœuvre pour absorber une augmentation imprévue des prix ou des taux d’intérêt.

Malheureusement, de nombreux ménages canadiens doivent composer avec un revenu discrétionnaire bien moindre. En fait, l’indice des dettes à la consommation de MNP indique à tous coups que de 45 à 55 % des Canadiens disposent d’au plus 200 $ à la fin du mois, après le paiement des factures et des dépenses courantes. La plupart de ces ménages diraient probablement qu’ils vivent constamment dans l’attente de la prochaine paie. Dans les faits, il en faudrait peu pour qu’ils se retrouvent dans une situation d’insolvabilité ou de faillite.

Examen des objectifs financiers

Une situation financière en bonne santé, c’est d’abord savoir que son argent nous permet de mener la vie que l’on souhaite. Aucune évaluation ne serait complète sans une réponse honnête aux deux questions suivantes :

Avez-vous des objectifs financiers? Les objectifs donnent un but à atteindre et un point de référence pour mesurer vos progrès. Les personnes qui se fixent de trois à cinq objectifs financiers à court et à long termes sont souvent plus heureuses et en meilleure santé financière que celles qui ne le font pas.

Voici quelques objectifs possibles :

  • Rembourser toutes les cartes et marges de crédit d’ici le (date).
  • Épargner X milliers de dollars pour la retraite d’ici l’âge de 50 ans.
  • Placer l’équivalent de six mois de frais de subsistance dans un fonds d’urgence d’ici le (date).
  • Épargner X milliers de dollars pour un voyage dans le Sud d’ici le (date).
  • Épargner X milliers de dollars pour une mise de fonds hypothécaire d’ici le (date).
  • Augmenter le revenu discrétionnaire à 30 % d’ici le (date).

Faites-vous des progrès dans la réalisation de vos objectifs? Réservez-vous du temps pour revoir vos objectifs : aux mois (objectifs à court terme), aux trois mois (objectifs à moyen terme) et aux six mois (objectifs à long terme). Les mesures que vous prenez vous mènent-elles là où vous voulez être, au moment où vous voulez y être? Si ce n’est pas le cas, quels changements devez-vous apporter?

Ressources gratuites de MNP

Si vous sentez que vos dettes nuisent à votre bien-être financier et vous empêchent d’atteindre vos objectifs, MNP peut vous aider à comprendre vos difficultés et à trouver une solution.

Baromètre d’endettement de MNP
Cet outil d’auto-évaluation en 15 questions peut vous aider à connaître votre niveau d’endettement, à comprendre ce qui cloche et à déterminer si vous avez besoin d’une aide professionnelle.

Calculateur du taux d’endettement de MNP (en anglais seulement)

Cet outil interactif vous aide à comparer diverses solutions à l’endettement afin d’éliminer définitivement vos dettes de la manière la plus rapide et la plus abordable.

Feuille de calcul de suivi de budget MNP
Un budget solide et complet est l’outil le plus important pour gérer et améliorer votre situation financière. Utilisez cette feuille de calcul pour vous gérer vos dépenses, évaluer la réalisation de vos objectifs et élaborer un plan de réduction des dettes.

Consultation confidentielle gratuite

Au cours de cette séance gratuite, sans obligation de votre part, vous examinerez votre situation financière avec un syndic autorisé en insolvabilité, vous discuterez de vos défis et de vos objectifs et vous déterminerez les options qui s’offrent à vous pour prendre un nouveau départ. Le syndic autorisé en insolvabilité vous expliquera chaque solution en détail et vous recommandera de manière impartiale celle qui, selon lui, vous convient le mieux.