Courtier hypothécaire ou institution financière? Qui consulter pour un prêt hypothécaire après une faillite ou une proposition de consommateur?

Votre nouveau départ vous a ouvert la porte à d’innombrables possibilités, y compris celle de devenir propriétaire. Vous avez consacré beaucoup d’efforts pour rétablir votre crédit et accumuler une mise de fonds. Vous êtes maintenant prêt à demander une préautorisation hypothécaire.

À ce stade, vous vous demandez qui est le mieux placé pour vous aider : un courtier hypothécaire ou votre institution financière locale?

Se préparer en vue d’une préautorisation

Tout d’abord, quelques éléments de base. Que vous décidiez de consulter un banquier ou un courtier, vous devez avoir en votre disposition les documents suivants :

  • Pièce d’identité
  • Preuve d’emploi ou d’autres sources de revenus
  • Renseignements sur vos autres biens
  • Renseignements relatifs à vos dettes
  • Avis de cotisation des deux dernières déclarations de revenus
  • Preuve que vous avez amassé une mise de fonds

Ces informations permettront aux prêteurs de trancher sur plusieurs questions, soit a) votre admissibilité à un prêt hypothécaire, b) le montant auquel vous êtes admissible et c) le taux d’intérêt selon le risque que vous représentez.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la préautorisation hypothécaire, visitez le site Web de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada.

Courtier ou institution financière : l’heure des comparaisons

Vous connaissez probablement bien les produits et les services offerts par votre banque ou votre coopérative d’épargne et de crédit. Toutefois, vous êtes peut-être moins familiarisé avec les services des courtiers hypothécaires. Contrairement aux institutions financières, ceux-ci ne prêtent pas d’argent. Leur rôle consiste plutôt à magasiner les meilleurs taux et modalités de financement pour leurs clients.

Selon l’Enquête 2019 auprès des emprunteurs hypothécaires menée par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), près de la moitié des acheteurs (47 %) ont fait appel à un courtier hypothécaire pour négocier leur prêt. Mais quel est l’avantage de l’un par rapport à l’autre? Voyons les particularités de chacun :

 

Courtiers hypothécaires

Institutions financières*

Taux concurrentiels?

·         Oui, les courtiers hypothécaires magasineront et négocieront les taux pour vous.

·         Les courtiers peuvent bénéficier des remises sur quantité qui ne sont pas offertes aux institutions financières.

·         Les institutions financières offrent uniquement leurs produits et leurs taux.

·         La négociation est encouragée, car elles peuvent réduire leurs taux hypothécaires.

Prêt hypothécaire offert directement?

Non, les courtiers hypothécaires sont des spécialistes accrédités ayant accès à différents prêteurs. Ils trouvent pour vous la meilleure option offerte sur le marché, mais ne vous financent pas.

Oui, les prêteurs emploient des responsables de prêts qui peuvent vous accorder directement du financement.

Variété de produits?

·         27 % des acheteurs se sont fait offrir d’autres produits financiersϮ.

o   53 % des acheteurs se sont fait offrir une marge de crédit

o   80 % des acheteurs se sont fait offrir une assurance vie hypothécaire

·         34 % des acheteurs se sont fait offrir d’autres produits financiers par leur prêteurϮ.

o   67 % des acheteurs se sont fait offrir une marge de crédit

o   77 % des acheteurs se sont fait offrir une assurance vie hypothécaire

Prêt accordé à ceux dont le dossier de crédit est faible?

Oui, les courtiers ont accès à un bon nombre de prêteurs et peuvent vous diriger vers ceux qui servent les personnes ayant une mauvaise cote de crédit.

Les institutions financières refusent souvent d’accorder un prêt aux personnes dont le dossier de crédit est faible.

Suivi auprès de la clientèle? Ϯ

Près de la moitié (46 %) des acheteurs ont dit que leurs courtiers ont effectué un suivi auprès d’eux après l’achat de leur logement.

Seulement 35 % des acheteurs ont été contactés par leur prêteur hypothécaire après la conclusion de leur transaction.

*  Les institutions financières comprennent les banques, les sociétés de fiducie, les coopératives d’épargne et de crédit ainsi que les organisations qui prêtent directement aux consommateurs.

Ϯ    Données tirées de l’Enquête 2019 de la SCHL auprès des emprunteurs hypothécaires

Quelles sont vos priorités?

L’achat d’une maison est un événement marquant. Non seulement il s’agit du plus important investissement que vous ferez, mais pour arriver, vous aurez besoin d’un financement tout aussi considérable. Pour trouver le prêt hypothécaire qui vous convient le mieux, et ainsi déterminer vers qui vous tourner, il faut tenir compte de plusieurs facteurs au-delà du montant et du taux d’intérêt auxquels vous êtes admissible.

Les options de paiement anticipé, les taux d’intérêt fixes ou variables, la durée du prêt et les pénalités relatives à la vente de votre propriété avant la fin du terme sont tous des éléments importants à considérer. De nombreux prêts hypothécaires assortis de différentes options et caractéristiques sont offerts sur le marché. Ainsi, peu importe le professionnel que vous choisirez, il est important de faire vos recherches et de comparer les produits.

Que vous fassiez appel à un courtier hypothécaire ou à votre banque locale, assurez-vous de poser des questions afin d’obtenir ce dont vous avez réellement besoin.