Comment déterminer si vous avez affaire à un VÉRITABLE syndic?

Avant de travailler dans l’industrie de l’insolvabilité et de devenir moi-même syndique autorisée en insolvabilité, je ne savais pas ce qu’était un « syndic ». C’est également souvent le cas pour les personnes qui éprouvent des difficultés financières. Il n’est donc pas surprenant qu’elles trouvent ardu de démêler la myriade d’options qui leur sont présentées dans les résultats de recherches en ligne, par leurs proches, dans les publicités à la télé, etc. lorsqu’elles cherchent de l’aide.

Qu’est-ce qu’un syndic?

Un syndic autorisé en insolvabilité (« syndic ») est autorisé par le gouvernement fédéral, précisément par le Bureau du surintendant des faillites, et est le seul professionnel autorisé en matière de dettes au Canada en mesure d’administrer les faillites et les propositions de consommateur. Tous les syndics doivent participer à un programme strict de concession de licence comprenant des années d’études et d’examens, des stages afin d’obtenir de l’expérience pratique et un examen oral final devant un panel de professionnels de l’industrie composé de syndics, d’avocats en insolvabilité et de représentants du gouvernement.

Le syndic est responsable de mener un examen approfondi de votre situation financière et de vous conseiller sur toutes vos options de soulagement de dettes, même si la meilleure option ne comprend pas l’utilisation des services d’un syndic.

Ne faites affaire qu’avec des professionnels autorisés

Alors, comment savoir si vous avez affaire à un VÉRITABLE syndic? Voici quelques conseils :

  1. Le Bureau du surintendant des faillites tient un registre à jour de tous les syndics au Canada. Ce registre se trouve à l’adresse https://www.ic.gc.ca/app/scr/tds/web/?lang=fre. Vous pouvez chercher un syndic à l’aide de son nom ou de celui du cabinet pour lequel il travaille. Ce registre vous permet également de trouver un syndic près de chez vous.
  2. Lorsque vous cherchez un syndic en ligne, vérifiez que tout site Web que vous visitez indique précisément que ce sont des syndics autorisés en insolvabilité. Certaines entreprises se servent des termes « faillite » et « proposition de consommateur » comme tactique de marketing, mais n’ont pas l’autorisation requise pour administrer ces programmes en tant que syndics. Il est illégal pour toute personne autre qu’un syndic de s’afficher en tant que tel.

Si vous faites affaire avec une entreprise de soulagement de dettes, posez des questions sur les frais initiaux exigés pour déclarer faillite ou déposer une proposition. Vous ne devriez jamais payer pour vous faire référer à un syndic. Presque tous les syndics offrent une consultation gratuite et vous factureront un dépôt initial qu’au moment de signer les documents pour une faillite ou une proposition. Les syndics n’ont pas le droit de facturer des frais autres que ceux liés à la faillite ou à la proposition, et le montant qu’ils reçoivent est établi en fonction de frais fixés par le gouvernement.

La triste réalité est que de nombreuses personnes cherchent à profiter des gens qui se retrouvent dans des situations désespérantes ou stressantes, dont les difficultés financières. D’autres personnes peuvent avoir de bonnes intentions, mais ne sont quand même pas officiellement autorisées à administrer des programmes de soulagement de dettes comme l’est un syndic. Il est presque garanti que la décision de demander de l’aide professionnelle sera l’un de vos moments les plus vulnérables, et c’est à ce moment que vous devrez rester à l’affût des escroqueries, des publicités mensongères et des renseignements trompeurs.

MNP peut vous aider

MNP compte l’équipe de syndics professionnels la plus grande et la mieux établie au Canada, répartie dans de nombreux bureaux à travers le pays. Lorsque vous faites affaire avec MNP, sachez que vous êtes entre bonnes mains. Nous examinerons objectivement votre situation financière lors d’une consultation gratuite et vous aiderons à trouver le meilleur chemin vers le redressement financier.