Comment profiter pleinement des vacances sans s’enfoncer dans l’endettement

Compte tenu de tous les défis que les Canadiens ont dû surmonter cette année, il ne fait aucun doute que nous méritons tous un repos. Les vacances peuvent nous permettre de nous évader de la routine et de renouer avec nos proches. Malheureusement, il n’est pas rare que les voyages créent plus de troubles qu’ils n’en règlent. Lorsqu’on se laisse aller et qu’on se voit proposer autant d’activités amusantes, il est facile de penser à « régler l’achat sur la carte de crédit tout de suite et y penser après ».

Mais il est possible de prendre le meilleur des deux mondes — une escapade mémorable, sans dettes. Il suffit d’avoir un peu de discipline, de savoir bien planifier et d’être prêt à se concentrer sur ce qui est le plus important.

Voici quelques astuces éprouvées pour planifier des vacances plaisantes et abordables :

Se créer un fonds voyage

Une escapade spontanée peut certes ajouter du piquant dans votre vie, mais elle peut aussi être l’ingrédient qui vous fera regretter votre décision. Essayez de planifier vos vacances de six à douze mois à l’avance. De cette manière, vous aurez un but à atteindre et pourrez le payer en petites bouchées.

Imaginez que vous voulez visiter une destination touristique dans votre région. Vous estimez que cette excursion vous coûtera environ 1 000 $ au total. Si vous planifiez un mois à l’avance, vous auriez à épargner 500 $ pour les deux prochaines paies — ce qui n’est pas une option possible pour environ la moitié des ménages canadiens. En revanche, si vous vous préparez six mois à l’avance, vous n’aurez qu’à mettre 83 $ de côté par paie.

Placez cet argent dans un compte auquel vous ne pourrez accéder facilement; ainsi vous résisterez à la tentation de vous en servir pour régler des achats impulsifs avant votre départ.

Prévoir ses dépenses et dresser un budget

Puisque vous connaissez le montant dont vous disposez, il est facile de revenir sur vos pas et d’établir un budget détaillé. Voici la marche à suivre pour y parvenir :

Étape 1 : Sortez une feuille de papier et écrivez-y d’abord le montant total que vous avez économisé.

Étape 2 : Notez les dépenses indispensables de vos vacances.

  • L’hébergement,
  • Les frais de déplacement (p. ex., l’essence, le billet d’avion, etc.),
  • La nourriture,
  • Le nécessaire de prévoyance (p. ex., les produits de toilette, les médicaments, les assurances, etc.).

Étape 3 : Inscrivez les coûts de voyage optionnels.

  • Le magasinage,
  • Les excursions et activités,
  • etc.

Étape 4 : Soustrayez vos dépenses indispensables et optionnelles de votre épargne totale.

Le montant que vous obtiendrez devrait être positif. Un résultat négatif signifie que vous auriez recours à l’endettement, une mesure à éviter. Dans ce cas, quelques options s’offrent à vous :

  1. Reportez vos vacances jusqu’à ce que vous ayez assez d’économies.
  2. Réduisez vos dépenses indispensables (p. ex., réserver un hôtel ou trouver un hébergement moins cher, choisir un véhicule moins énergivore).
  3. Limitez vos frais de voyage optionnels (p. ex., effectuer des excursions plus abordables ou en faire moins, réduire le magasinage).

Gardez une copie du budget pas trop loin pendant les vacances. Elle peut vous aider à garder vos dépenses sur le droit chemin et vous éviter des coûts imprévus. Vous pouvez l’emporter dans vos bagages ou sauvegarder une copie numérique dans votre cellulaire.

Se gâter, oui, mais en demeurant stratégique

La tentation de remplir votre horaire de vacances avec plein d’activités mémorables peut rapidement transformer une excursion relaxante en une expérience stressante et accablante. Elle peut aussi donner un dur coup à votre portefeuille. Rappelez-vous que vous prenez des vacances pour relaxer, passer du temps avec vos proches et de regagner en énergie. Le reste n’est que la cerise sur le gâteau.

Avant le départ, discutez avec votre famille et vos amis et entendez-vous sur deux ou trois activités auxquelles vous voulez tous participer. Allez voir en ligne si les entreprises offrent un meilleur prix si vous réservez tôt, en semaine ou en groupe.

Vous aurez peut-être aussi envie de vous mettre en mode magasinage. Même s’il faut s’accorder des velours parfois, il vaut mieux ajouter un poste à son budget pour les achats de vacances et ainsi éviter les excès. Ajoutez un ou deux articles pour vous ou vos enfants (si vous en avez) et notez aussi tous ceux et celles pour qui vous voulez acheter un souvenir. Fixez une limite monétaire sur tous les achats non essentiels.

Finalement, songez à l’importance d’un logement ou d’un hôtel de luxe. Si vous n’avez pas l’intention de passer la journée à l’intérieur, pourquoi ne pas investir cet argent ailleurs? Le peignoir en ratine ultra douce sera-t-il vraiment le facteur le plus important de votre séjour? Le cas échéant, vous aurez à ajuster vos autres dépenses. 

Prôner les marchés locaux et la nourriture de rue

Une des activités les plus palpitantes d’un voyage est de pouvoir goûter à la cuisine locale. Cela dit, les restaurants coûtent horriblement cher si on s’y attable trois fois par jour. Si vous ne faites pas attention, vous risquez de consacrer la totalité de votre budget à la nourriture.

Il n’y a rien de mal à s’offrir un repas luxueux ou deux durant le séjour. Mais pensez à sortir des sentiers battus et à essayer les offres bon marché. La cuisine de rue, particulièrement celle à proximité des lieux touristiques populaires, représente souvent le cœur et l’âme d’une ville — et est fréquentée par les habitants et les visiteurs réguliers. La facture est habituellement plus raisonnable que dans les établissements de cuisine fine ou même un pub.

Si vous avez choisi de louer un logement plutôt que de réserver une chambre d’hôtel, vous pouvez même cuisiner. Visitez une épicerie locale ou un marché fermier et achetez des fruits et légumes, de la viande et du pain frais. Préparez vous-mêmes des repas. Même si ce n’est que le petit déjeuner ou le souper, manger ce que vous avez cuisiné peut vous faire économiser des centaines de dollars par semaine.

Des solutions à l’endettement qui changeront votre vie

Les vacances devraient vous apporter des souvenirs mémorables, et non des dettes à n’en plus finir. Si vous avez de la difficulté à joindre les deux bouts après un voyage coûteux, prenez rendez-vous avec MNP dès aujourd’hui pour obtenir une consultation confidentielle gratuite. 

Au cours de cette rencontre initiale sans obligation, un syndic autorisé en insolvabilité examinera votre situation financière et vous suggèrera des options pour obtenir le départ à neuf que vous méritez. Il pourrait s’agir d’une faillite ou d’une proposition de consommateur, lesquelles mettraient un frein à toute mesure de recouvrement et vous aideraient à sortir de l’endettement en aussi peu que neuf mois.

Un syndic autorisé en insolvabilité se fera toujours un devoir d’analyser votre situation avec franchise et objectivité et vous épaulera dans votre prise de décisions. S’il juge que vous gagneriez à opter pour d’autres solutions à l’endettement, comme la consolidation de dettes ou un accompagnement par un conseiller en crédit, il vous dirigera vers des partenaires de bonne réputation pour s’assurer que vous ayez la meilleure chance d’atteindre vos objectifs.

Vous souhaitez donner congé à vos dettes pour de bon? Nous pouvons vous aider à y arriver.