Quatre embûches à éviter pour un été sans dettes

Certains de mes souvenirs d’enfance préférés me ramènent à des activités caractéristiques de l’été : camping, promenade à vélo, jeux dans le parc et temps passé avec ma famille et mes amis. Après avoir passé huit mois à l’intérieur (ou plutôt quatorze en raison des restrictions actuelles liées à la COVID-19), l’été peut sembler être une occasion en or de se détendre, de reprendre des forces et de renouer avec ses proches.

Toutefois, même si tout cela est essentiel à notre santé mentale, cette insouciance et ce désir de rattraper le temps perdu peuvent facilement mener aux dépenses en trop. Vous trouverez ci-dessous quatre embûches à éviter pour que vos plaisirs estivaux ne se terminent pas en facture impossible à payer.

A family on a bike ride

Sous-estimation du coût total

Avant de planifier une aventure en camping, des vacances sous les tropiques ou un voyage estival en voiture, prenez le temps de calculer ce qu’il vous en coûtera afin de vous assurer que vous ne dépassez pas votre budget. Certains coûts sont relativement évidents, mais plusieurs autres sont difficiles à évaluer ou faciles à omettre. Assurez-vous de calculer ce qui suit :

  • Billets d’avion
  • Location de voiture
  • Hébergement
  • Repas
  • Activités ou attractions touristiques
  • Taxis et transport en commun
  • Taux de change pour les pays étrangers
  • Autres dépenses variées

En faisant ces recherches d’avance, vous vous éviterez probablement de grosses surprises à votre arrivée. Tirez parti de l’expérience d’autres personnes en consultant des blogues, des forums et des groupes sur les réseaux sociaux. Il est également recommandé d’ajouter une marge d’erreur de 10 % à votre budget si jamais vous oubliez quelque chose ou si les prix sont plus élevés que prévu.

La feuille de calcul « Suivi de budget MNP » est un excellent outil pour commencer du bon pied.

Frais cachés liés à la propriété

Le coût des vacances qui nécessitent l’achat d’une propriété comme un véhicule de plaisance ou un chalet peuvent être très difficiles à estimer et sont souvent beaucoup plus élevés que l’on pense. Par exemple, votre voyage annuel de deux semaines en VR pourrait vous coûter plus cher sur une base annualisée que des vacances tout inclus sous les tropiques.

Non seulement vous devrez payer la nourriture et les frais d’accès au terrain, mais il ne faut pas oublier le prix d’achat du véhicule, l’entretien, l’assurance, l’entreposage, les ustensiles de cuisine, la literie, l’essence et plus encore. Vous aurez également besoin d’un véhicule capable de remorquer un VR, qui à son tour nécessitera assurément de l’entretien.

Si vous contractez un prêt, il est probable que vos paiements s’échelonnent sur une période de cinq à vingt ans ou même plus. Que ferez-vous si votre revenu ou votre situation familiale change et que vous n’avez plus les moyens d’effectuer ces paiements?

Un bien immeuble peut potentiellement être vendu assez cher pour que vous puissiez rembourser votre dette, mais il n’y a absolument aucune garantie. De plus, vous devez tenir compte des frais de vente, du déménagement et des coûts de possession en attendant que la propriété soit vendue. Un véhicule de plaisance ne se vendrait fort probablement pas aussi cher que le montant de la dette, et il faudrait en plus négocier avec le créancier en cas d’insuffisance de fonds possible.

Aucune limite

Vous voudrez bien sûr profiter au maximum de vos vacances. Par contre, si vous ne faites pas attention, vous pouvez facilement dépasser votre budget et accumuler une dette importante.

Un budget est un bon départ, mais il ne sert à rien si vous ne le respectez pas. De plus, personne ne veut déchiffrer une feuille de calcul pendant ses vacances. Alors, pourquoi ne pas établir une limite quotidienne de dépenses en fonction de votre budget?

Par exemple, vous pourriez prévoir 200 $ par jour pour couvrir tous les coûts. Lorsque cette limite est atteinte, c’est le temps de rentrer jusqu’au lendemain, ou du moins de trouver des activités économiques, comme jouer aux cartes, s’asseoir sur la plage, lire un bon livre, etc. Si vous ne dépensez pas tout l’argent prévu pour la journée, vous pouvez l’utiliser le lendemain.

Voici quelques tactiques pour vous aider à respecter votre limite.

  1. Utilisez uniquement de l’argent comptant : Retirez votre limite quotidienne établie avant toute chose le matin et arrêtez vos achats lorsqu’il ne vous reste plus rien dans les poches.
  2. Fixez une limite sur votre carte de débit ou de crédit : La plupart des applications bancaires vous permettent de fixer et de modifier des limites quotidiennes de retraits et de transactions. Elles vous avertiront lorsque vous avez atteint votre limite, mais vous pourrez quand même modifier le montant en cas d’urgence.
  3. Faites le suivi du total cumulatif sur une feuille de papier : Chaque fois que vous achetez quelque chose, soustrayez cette transaction de votre solde restant pour la journée. Lorsque vous atteignez zéro, c’est le temps d’arrêter les dépenses.

Rappelez-vous que votre limite quotidienne n’est pas là pour vous priver des expériences que vous voulez vivre en vacances. Elle sert plutôt à profiter pleinement de chaque journée sans en subir les conséquences lors du retour à la maison.

Un horaire bien rempli

En vous donnant enfin une pause du quotidien, vous pourriez être tenté de remplir vos journées d’activités amusantes et exaltantes. Malheureusement, celles-ci ont souvent un prix. Une façon de réduire les coûts est de trouver un équilibre entre les activités gratuites ou économiques et les camps de vacances, les parties de golf et les journées au parc d’attractions.

L’été permet de profiter d’un éventail d’activités en plein air qui ne nécessitent aucuns frais d’entrée ni équipement coûteux. Faites une promenade, une randonnée ou une balade à vélo. Profitez du terrain de tennis municipal. Prévoyez un pique-nique ou un barbecue dans votre cour. Vous pouvez également choisir délibérément de ne pas remplir chaque moment de la journée avec des activités et de plutôt prendre le temps de vous détendre et de vous ressourcer. Regardez les nuages. Admirez un coucher de soleil. Choisissez un livre à la bibliothèque de votre quartier, méditez ou faites une sieste.

Si vous y réfléchissez bien, probablement que vos souvenirs d’enfance sont surtout ceux où vous passiez simplement du temps à profiter de l’été.

Organisez-vous pour profiter de vacances estivales bien méritées

Au bout du compte, toute la planification du monde ne peut vous préparer aux surprises que la vie vous réserve. Si vous vous retrouvez aux prises avec des problèmes de dettes, MNP peut vous aider à obtenir le nouveau départ que vous méritez. Réservez dès maintenant une consultation confidentielle gratuite avec un syndic autorisé en insolvabilité pour discuter de vos options. Ensemble, nous examinerons votre situation financière, discuterons des stratégies et des solutions qui vous conviendraient le mieux et mettrons tout en œuvre pour vous faire profiter de l’été.