Tout le monde a des dettes, alors n’ayez pas peur d’en parler

L’argent est toujours un sujet difficile à aborder avec des étrangers, en particulier lorsqu’on a des soucis financiers. On évite même souvent la question par tous les moyens à cause des préjugés auxquels elle est généralement associée. Cette hésitation empêche bien des gens de se tourner vers un professionnel lorsqu’ils éprouvent des difficultés financières. Ils se sentent coupables, honteux et embarrassés, ce qui peut nuire à leur santé et à leur famille.

Dans la majorité des cas, une faillite ou une proposition de consommateur constitue la solution idéale pour dénouer une impasse financière. Cela dit, il existe plusieurs mythes tenaces à propos de la faillite qui empêchent les gens de faire le premier pas. Voyons si l’on peut en déboulonner quelques-uns.

Premier mythe : ils ne paient pas leurs factures à temps

Souvent, on présume que ceux qui déclarent faillite sont en retard dans le paiement de leurs factures. Ce n’est pourtant pas toujours le cas. Bien des gens qui font faillite règlent leurs factures courantes et, fréquemment, ils effectuent même les paiements mensuels minimums de leurs obligations de dettes.

La plupart du temps, ils se sentent tellement coupables à l’idée de ne pas payer leurs factures qu’ils réduisent leurs autres dépenses — l’épicerie et les soins personnels sont alors les premiers éléments à être restreints. Lorsque cela se produit, il est essentiel de prendre du recul et de réfléchir à ce qui se passe. Votre santé et votre bien-être en valent-ils la peine?

Deuxième mythe : la faillite est une solution pour les ménages à faible revenu

On croit souvent à tort que ceux qui déclarent faillite n’ont pas d’argent ou ont un faible revenu. Chez MNP, nous venons en aide aux particuliers, peu importe leur classe sociale et leurs moyens financiers, qu’ils aient un revenu fixe, un revenu de pension ou un revenu élevé, comme les médecins ou les avocats.

Il peut être difficile d’imaginer que quelqu’un de bien nanti doive déclarer faillite, mais la réalité est que la faillite n’a rien à voir avec le revenu mensuel d’une personne. Elle a tout à voir avec la somme des dettes que cette personne a accumulées en lien avec son revenu. La vie joue des tours à tout le monde et l’endettement peut devenir lourd, peu importe vos moyens financiers.

Troisième mythe : la faillite est un échec personnel

Le mythe qui porte le plus atteinte aux gens qui déclarent faillite est probablement celui qui dénature leur caractère. Chez MNP, nous ne posons aucun jugement ni aucune hypothèse à l’égard de ceux à qui nous venons en aide. La Loi sur la faillite et l’insolvabilité a pour but de permettre aux débiteurs honnêtes, mais malchanceux de prendre un nouveau départ — et c’est ce qui guide notre travail.

Les gens que nous rencontrons sont aux prises avec un stress financier qui peut être soulagé au moyen des options offertes par un syndic autorisé en insolvabilité. L’un des aspects les plus gratifiants de notre travail consiste à épauler des personnes exceptionnelles dans la recherche de solutions pour éliminer leurs dettes et repartir à neuf. La plupart d’entre elles sont reconnaissantes de notre soutien et prennent la route menant à la réussite financière.

Parlons de vos dettes

Si vous vous trouvez dans une situation où vous envisagez la faillite et avez besoin de l’appui d’un syndic autorisé en insolvabilité, ne laissez pas des préjugés vous empêcher de demander de l’aide. Si vos amis ou vos proches vous confient leurs soucis financiers, faites-leur prendre conscience du fait qu’ils ne sont pas seuls. Des milliers de gens sont passés par le processus de faillite et n’ont aucun regret. La vie nous joue à tous des tours et MNP est là pour vous aider à trouver la bonne solution, qui vous permettra d’aller de l’avant.